CEE : Lancement d’un appel à projets pour la précarité énergétique

Dans le cadre du dispositif des certificats d’économie d’énergie, le ministère de l’Environnement lance un appel à projets qui permettra d’opérer une sélection dans les programmes d’accompagnement qui visent en particulier les ménages en situation de précarité énergétique. Cet appel à projets s’inscrit dans le dispositif spécifique lié à la précarité qui a été mis en place en janvier dernier.

Ainsi, dans le cadre de cet appel à projets, une enveloppe globale maximum de 10 TWh cumac a été retenue pour être affectée à des programmes. La date limite pour candidater est le 30 Juin 2016. Ce 10 Mai à Paris, à l’occasion d’un séminaire, les fournisseurs d’énergie visés par l’obligation d’obtenir des CEE « précarité énergétique » auprès des ménages modestes, ont salué l’initiative. Ce, bien que certains aient critiqué le « délai court » de réalisation du volume de l’obligation précarité fixé à 150 TWh cumac pour les années 2016-2017. Ces derniers s’ajoutent aux 700 TWh cumac visés pour cette troisième période des CEE (2015-2016). Les fournisseurs d’énergie ont ainsi pointé du doigt la difficulté de repérer et d’entrer en contact avec les ménages précaires et très précaires, ainsi que la difficulté de décliner cette obligation en faveur de la mobilité des ménages précaires.

De plus, selon M. Hennig, « aujourd’hui il n’y a pas de signal prix clair » concernant les CEE précarité sur le marché des CEE. Ainsi, cet appel à projets s’aligne sur les programmes « Pacte Energie Solidarité » et « Slime » (Services locaux d’intervention pour la maîtrise de l’énergie) coordonné par le Cler (Réseau pour la transition énergétique) et délivrant des CEE précarité énergétique dont le prix est fixé à 8€/MWh cumac.2727