Le Chèque énergie

Le chèque énergie est une aide nominative au paiement des factures d’énergie du logement. Depuis le 1er janvier 2018, il remplace le Tarif de Première Nécessité et le Tarif Spécial de Solidarité.

Le chèque énergie permet de régler :

  • La facture d’énergie du logement (électricité, gaz, chaleur, fioul domestique, ou autres combustibles de chauffage (bois, etc.)) ;
  • Les charges de chauffage incluses dans la redevance, si le bénéficiaire est logé dans un logement-foyer conventionné à l’APL ;
  • Certaines dépenses liées à la rénovation énergétique du logement.

Cette aide est attribuée aux ménages en situation de précarité énergétique, c’est-à-dire ceux qui consacrent plus de 10% de leur budget à payer leur facture d’énergie.

Le chèque énergie est attribué sous certaines conditions :

  • Les ressources du foyer et de la composition familiale (plafonds fixés par décret) ;
  • Habiter dans un logement imposable à la taxe d’habitation (même si vous en êtes exonéré).

Pour payer les travaux de rénovation avec le chèque énergie, ceux-ci doivent être éligibles au Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) et doivent être réalisés par des professionnels RGE.