Rénovation énergétique : comment bénéficier de la prime énergie ?

Les travaux de rénovation énergétique peuvent parfois s’avérer coûteux, mais il existe des aides qui permettent d’alléger fortement les dépenses des ménages. Encore faut-il savoir que celle-ci existe et quelles sont les conditions pour pouvoir en bénéficier.

Les conditions d’obtention de la Prime Énergie sont pourtant simples.

 

La prime énergie est plus communément connue sous le nom de Prime Certificats d’Économies d’Énergies et est destinée aux ménages qui souhaitent procéder à des travaux de rénovation énergétique.

Pour obtenir cette prime, il vous faudra posséder plusieurs Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Ces derniers sont attribués sur présentation de vos factures d’énergie à vos fournisseurs qui ont l’obligation de les reconnaître.

Le montant de la Prime Énergie (qui peut aller de 10 à 10 000 euros) dépend de votre volume de CEE ainsi que de votre fournisseur d’énergie. Il vous faudra donc comparer les fournisseurs pour trouver la meilleure offre en fonction de votre situation et des travaux de rénovation énergétique que vous souhaitez entreprendre.

Pour bénéficier de cette prime, il faudra que vous entrepreniez des travaux d’isolation de la toiture, des combles, des sols, des fenêtres, des murs, des terrasses ou encore opter pour un chauffe-eau solaire individuel.

Cette prime est donc une obligation des fournisseurs d’énergie. Elle est versée soit par virement bancaire, soit par chèque, soit en espèces en vous rendant auprès d’une agence de votre fournisseur d’énergie. Parfois, la prime peut prendre la forme de bons d’achats.

 

Pour demander la Prime Énergie, il vous faut tout d’abord remplir les conditions citées plus haut, et vérifier vos contrats avec vos fournisseurs d’énergie ou d’équipements qui vous indiqueront la marche à suivre. Enfin, vous pouvez également faire appel à des entreprises qui œuvrent dans l’obtention de ce type de primes.