Types de chauffage : Quels avantages pour quels inconvénients ?

Tandis que les solutions pour mieux isoler son logement se multiplient et sont de plus en plus prisées par les ménages français, il convient de faire un tour d’horizon des différentes possibilités qui s’offrent à vous et de dresser la liste des avantages et des inconvénients pour vous aider à faire votre choix. Aujourd’hui, trois solutions existent : le plafond chauffant, le chauffage au sol et le mur chauffant, cette dernière solution étant la moins courante.

S’agissant du chauffage au sol, il est bon de rappeler que cette solution de chauffage serait pour l’heure privilégiée par plus de 4 millions de foyers. Cette technique de chauffage consiste à installer un grand radiateur sous le sol et sur toute la surface de la maison. Ainsi, un réseau de tubes hydrauliques ou de câbles électriques est placé dans une dalle de béton au sol et se diffuse dans les pièces de votre logement. Le chauffage au sol est compatible avec le chauffage électrique, les pompes à chaleur ainsi que le chauffage à combustion (gaz, fuel ou bois). Parmi les avantages de ce type de chauffage, on peut noter le confort que ce dernier induit en permettant de disposer d’une chaleur homogène dans toutes les pièces du logement. De plus, il permet aussi de réaliser des économies d’énergie estimées entre 10 à 15% sur la facture mensuelle. Cependant, ce type de chauffage est lent à chauffer et présente un prix d’achat  élevé, compris entre 4 000 € et 6 000 € pour une maison d’environ 100m².

Concernant le chauffage au plafond, le principe est quasi-identique à celui du chauffage au sol, sauf que cette fois, les câbles électriques sont placés sous un faux plafond de plâtre. Bien que très prisé dans les pays scandinaves, il l’est un peu moins en France, mais permet toutefois une meilleure diffusion de la chaleur en vertu de la minceur du revêtement situé au plafond. De plus, ce type de chauffage imite efficacement le rayonnement du soleil et procure ainsi un sentiment de bien-être tout en permettant de localiser facilement les pannes. Son seul inconvénient réside donc dans son prix, autour de 7 500 € pour une maison de 100m².

Enfin, le chauffage mural, qui est le type de chauffage le moins prisé en France, dispose lui aussi de son lot d’avantages. Il consiste en un réseau de tuyaux reliés à la chaudière et l’eau chaude qui circule dans ces tuyaux transmet sa chaleur au mur, qui permet la diffusion dans la pièce. Comme avantages, ce dernier type de chauffage peut compter sur sa facilité à l’installation ; sur sa rapidité à chauffer et à se refroidir ; et il peut permettre aux ménages de réaliser des économies d’énergie tout en libérant l’espace habituellement occupé par les radiateurs. Toutefois, son coût est assez élevé et il faudra compter débourser environ 100€ par m² pour disposer d’un chauffage mural.

Après avoir fait un léger tour d’horizon des différentes solutions qui s’offrent à vous en matière de chauffage et après avoir fait l’inventaire de leurs principaux avantages et inconvénients, il ne vous reste plus qu’à évaluer quelle solution est la plus avantageuse pour votre logement et quelles sont les économies d’énergie que vous souhaitez réaliser.