Quels travaux de rénovation énergétique pour préparer l’arrivée de l’hiver ?

Les travaux de rénovation énergétique sont un bon moyen pour de nombreux ménages de réduire leur facture énergétique sur le long terme. Les travaux permettant de réaliser ces économies sont souvent conséquents, et nécessitent de préférence d’être entrepris dès le printemps ou au cours de l’été. Ainsi, nous ferons ici le tour d’horizon des avantages à réaliser ces travaux pendant le printemps ou l’été et quelles sont les aides disponibles dont vous pouvez bénéficier.

Il y a ainsi plusieurs avantages à entreprendre de tels travaux durant le printemps ou l’été, tels que le risque de pluie réduit, le temps moins humide qu’en hiver ou le beau temps qui permet de limiter les retards des chantiers. De plus, dans le scénario d’un changement du système de chauffage, les membres du ménage n’auront par exemple pas à hypothéquer leur confort thermique. Ainsi, il convient de passer en revue les différents travaux qu’il faut effectuer de préférence avant l’hiver. Ces travaux sont souvent importants et concernent aussi bien la toiture, les combles, que les murs, les sols, les ponts thermiques, les fenêtres (double vitrage) ou encore la toiture-terrasse. Il peut s’agir de faire installer un nouveau système de chauffage ; un système de régulation du chauffage ; faire ramoner sa cheminée ou faire nettoyer les systèmes d’évacuation des fumées ; faire poser des panneaux photovoltaïques ou réviser le système de chauffage et procéder aux réparations utiles si cela est nécessaire. Tous ces travaux ne requièrent pas le même temps et ne présentent pas non plus le même niveau d’urgence. En vue de vous aider à identifier quelles actions mettre en place en priorité pour votre logement, il est vous est conseillé de faire appel à un professionnel qualifié pour lui faire part de votre projet de rénovation, qu’il s’agisse d’un projet de réduction de la facture de chauffage ou d’isolement d’une toiture par exemple. Afin de parvenir au résultat souhaité, il vous est possible de procéder vous-mêmes à de tels travaux. Cependant, il faut savoir que dès lors que vous les entreprendriez vous-mêmes plutôt qu’en faisant appel à un professionnel qualifié labélisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), vous pourriez ne plus être éligible à certaines aides.

Avant Le début des travaux, il vous faudra prendre aussi en compte le niveau de performance minimum exigé. Le respect de cette exigence est important, puisqu’il a un impact sur l’obtention ou non d’aides aux travaux. Enfin, il existe un grand nombre d’aides fiscales ou financières réservées aux particuliers qui souhaitent effectuer des travaux en vue de réduire leur facture énergétique. On trouve parmi ces aides le crédit d’impôt pour la transition énergétique (à taux unique de 30%) ; l’éco-prêt à taux zéro, la prime énergie, la TVA à taux réduit, les aides de l’Anah, ainsi que les aides des collectivités territoriales. Il est à préciser que ces aides sont pour la plupart compatibles entre elles et que l’entreprise de tels travaux peut vous permettre de réaliser d’importantes économies d’énergie.1717